Solidarité face aux inondations meurtrières

Des inondations sans précédent ont frappé ces jours derniers la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et la Croatie. A ce jour, plus d’un million de personnes sont sinistrées. Plus de quarante personnes sont mortes. Les autres ont perdu tout ce qui constituaient leur vie : leurs villes et villages, leurs foyers, leurs animaux et jusqu’aux paysages qui étaient les leurs. Aujourd’hui, l’eau menace notamment les centrales électriques. La région risque d’être privée massivement d’ électricité comme certaines zones le sont déjà d’eau potable.

Si les médias internationaux ont tardé à s’intéresser à l’événement, l’aide internationale est intervenue plutôt rapidement, moins vite cependant que la solidarité immédiate, totale et sans conditions des autres pays de la région.

Parmi les rédacteurs de CaféBalkans de ces trois dernières années, certains viennent des pays touchés par les inondations. Nos pensées vont vers eux et leurs proches, mais aussi vers leurs peuples, tous bouleversés et désemparés face à l’ampleur de la catastrophe. Malgré le chaos et la frayeur, nombreux sont les héros anonymes qui se sont révélés ces derniers jours, n’économisant ni leurs forces, ni leur courage.

Ces pays qui nous sont chers ont besoin d’aide. Ils ont besoin d’aide maintenant, bien sûr, mais plus encore ils auront besoin d’aide dans quelques mois, dans un an, quand les objectifs des caméras ne seront plus braqués sur eux, mais qu’il faudra encore reconstruire et réparer.

Aidons-les à sortir la tête de l’eau.

Gaëlle Pério Valero, rédactrice en chef

Advertisements