July morning – rock et esprits libres autour de la mer Noire

Quel est le point commun entre l’aube du premier juillet, du chanteur John Lawton et les rivages de la mer Noire. La réponse est : « July morning »,une fête pacifique qui célèbre la musique et la douceur de vivre !

July Morning avec Lawton

July Morning sur une plage de Kamen Bryag avec John Lawton

July morning fait partie d’une tradition assez récente en Bulgarie. La première fois, Джулая a eu lieu à Varna en 1986. Le mouvement s’est développé pendant le communisme, alors que le fait d’admirer les tendances occidentales représentait de vraies luttes et révoltes contre le système. Le July morning à cette époque était l’occasion d’échanges d’idées, de conversations dans une ambiance joyeuse sur la plage. Rassemblés autour d’un feu, faisant des lectures littéraires et discussions, les adhérents de July morning y créent une atmosphère festive, enrichie par les sons de la mer et du rock. L’idée de cette fête vient d’un mouvement considéré comme hippie. Les fondateurs du July morning sont un groupe de jeunes personnes décidées à faire une sorte de protestation paisible. En ayant assez du système communiste et de toutes les interdictions qu’il impose à la société, ces jeunes Bulgares commencent à se rassembler chaque année pour attendre ensemble les premiers rayons du soleil juilletiste. Le réveil du soleil entre le 30 juin et le 1 juillet a une signification symbolique, il représente l’espérance d’un nouveau début et d’un meilleur avenir

Le nom de la fête

Aujourd’hui plusieurs événements sont organisés pour célébrer July morning. Une personnalité internationale y participant assez régulièrement est John Lawton, le vocaliste d’Uriah Heep, groupe britannique assez connu pendant les années 1970 et 1980. En effet, le nom de la fête a des origines assez intéressantes : July morning est le nom d’un morceau rock des années 1970 d’Uriah Heep. Cette chanson est l’un des hits du groupe de l’album « Look at yourself » de 1971. John Lawton, après avoir compris que son tube était devenu comme l’hymne de cet évènement, est venu plusieurs fois à Kamen Bryag (un village au bord de la mer Noire), pour chanter en vrai le maître-mot de la fête « hippie ».

July morning aujourd’hui

Ces dix dernières années, plusieurs concerts ont été organisés au bord de la mer, par exemple à Kamen Bryag, à Bourgas, ou encore à Varna. Cette année, un festival aura lieu à Sozopl musical à cette occasion. Le public aura la possibilité d’écouter pendant 48 heures des Dj comme des groupes de rock bulgares. Le 29 juin, le festival va débuter avec la bande de Brooklin Tortured Soul de style soul, dance et house. Le July Morning de cette année sera un cru exceptionnel !
Ces dernières décennies, le festival devient de plus en plus populaire. Le bord de mer ne suffit plus et des concerts sont organisés aussi sur des collines des villages ou le long des grandes rivières. Dans les grandes villes, ceux qui ne peuvent pas se déplacer pour la fête, sympathisants, peuvent attendre le réveil du soleil sur une terrasse orientée à l’est. Avec la démocratisation du pays, l’idée de la fête a évoluée en Bulgarie. Actuellement, le’’ July’’ est la fête préférée des jeunes qui ont envie d’aller au bord de la mer pour écouter du vrai rock et  faire des connaissances avec d’autres jeunes gardant l’esprit originel de 1986. Mais avant tout, July morning représente une occasion d’échapper à la civilisation et au chaos du quotidien.

Gergana Kiskinova

A lire aussi sur Café Balkans : Exit festival – le Woodstock nouvelle génération (26/04/2012)

Publicités